Home » Divers choses » Hecate, maitresse de la nuit

Hecate, maitresse de la nuit

Hecate, maitresse de la nuitDans la mythologie, Hécate est la déesse de la nuit, la reine des apparitions et des fantômes. On la représente couramment avec trois têtes, entourée de chiens, de serpents et de fouets. Le film, lui, est inspiré d’une œuvre de Paul Morand («Hécate et ses chiens»), un véritable chef-d’œuvre de la littérature, et adapté au cinéma par Pascal Jardin dont ce fut le dernier travail avant sa mort… avant la nuit ! Comme un testament cinématographique. L’histoire débute en 1942 dans une ambassade suisse. Julien (Bernard Giraudeau) retrouve Clotilde (Lauren Hutton). Ensemble, ils évoquent le passé, ce « là-bas“où ils ont vécu une étrange passion. Ce « là-bas »c’est le Maroc ou Julien occupait un poste d’attaché diplomatique au consulat de France. Un Maroc tout droit sorti des livres de Kessel. Les souks, les bordels d’enfants, les promenades à cheval dans le désert, la chaleur torride, le thé que l’on boit l’après-midi derrière les persiennes closes.., autant d’images et d’odeurs disparues ! Fraîchement débarqué dans ce pays hostile, Julien succombe aux charmes de Clotilde, parfaite incarnation de la femme fatale. Aveuglé par son amour, il va peu à peu être l’objet d’une sorte d’envoûtement. Film lent, à l’atmosphère pesante, «Hécate» restitue à merveille le style de Paul Morand. Tout concourt à cette réussite : la mise en scène (Schmid fut très longtemps assistant de Fassbinder), la photographie et le jeu des acteurs. Un vrai régal d’humour et quelques phrases d’anthologie à bien retenir pour briller plus tard dans les salons parisiens. «Julien, vous avez raison de ne pas venir au bureau, il n’y a rien à faire. Et d’ailleurs je l’ai fait…»Un film à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>